lundi 9 mars 2009

Petits nombres, grosse différence


- Deux heures trente est le temps que prend le vol de Hong Kong à Ho Chi Minh City, mieux connue sous le nom de Saigon

- Une heure est le decalage horaire entre mon point de départ et mon point d'arrivée

- Quatre est l'étage où se situe ma chambre dans un guesthouse plutôt propre mais dépourvu d'ascenseur

- Onze est le prix en $US que je paye pour ladite chambre pour une nuit, à l'air climatisé

- Trente-six est la température en degrés celcius, auxquels degrés on doit ajouter l'humidité, ce qui donne environ 42 celcius de température ressentie

- Onze est le nombre d'heures de différence entre Montréal et Saigon

Saigon est vraiment un monde à part si on la compare à Hong Kong. Ou peut-etre est-ce HK qui est unique, tout depend du point de vue. Mon périple luxueux est définitivement terminé, mais je ne peux pas dire que je suis décue car je suis ici pour ça, pour manger sur le coin d'une rue et boire de la mauvaise bière à 70 cents, entre autre.

Traverser la rue est l'ultime expérience saigonnaise, car on doit traverser excessivement lentement, au milieu de 100 motos, camions, taxis et bicyclettes qui ne s'arrêtent pas, mais qui vous contournent si vous continuez d'avancer d'un pas décidé. La règle d'or : Ne jamais courir ni s'arrêter brusquement, sous peine de mort...ou de blessures graves.

J'avoue que quand on m'a expliqué les regles, j'étais sceptique. J'ai attendu une minute que la circulation me donne une chance de traverser, mais le flot est incessant et j'y serais encore ce matin si j'avais véritablement insisté pour "mon moment". Mais j'ai foncé, j'ai tenté de la jouer selon ces règles qui vont totalement à l'encontre de mon sens logique et de personnelle préservation : à mon grand étonnement, ca fonctionne à merveille! Un rond point à 6 voies semblait impossible à traverser et ça s'est fait comme un charme. Enfin... je suis saine et sauve pour le moment.

J'irai visiter des pagodes et le Palais de la réunification aujourd'hui, si je me sens capable d'affronter le soleil qui tape mon petit corps et la chaleur qui m'étouffe. Je dois m'habituer à la température écrasante. Je comprends mainteant les gens de se promener à moto : à pieds (en se les trainant évidemment!) ça serait beaucoup trop long.

À bientôt!

4 commentaires:

GenP a dit…

Salut,Ne t'en fais pas pour traverser la rue, c'est comme ça partout au Viet Nam et je n'ai jamais vu d'accident! Tu vas t'habituer à la chaleur et la moiteur, de toute façon dans les boutiques les vendeurs vont probablement te mettre le ventilateur en pleine face quand tu entreras ;-) Suggestion, pour les souvenirs attends d'etre arrive à Hanoi, tu retrouveras tout ce que tu a vu dans l'ensemble du pays, mais ça t'evitera de transporter tout le stock pendant le voyage. Tu peux aussi te le faire envoyer à Bouchertown, ça ne coute pratiquement rien. Je t'envie!! J'adore le VietNam attends de voir les paysages, c'est de plus en plus beau au fur et a mesure que tu montes au nord. Pis a part ca amuse-toi!! Prends des moto taxi, fais des tours de cyclopousse.En passant je n'ai pas mis d'accent des fois ca fait des "free game" sur les ordis viets et le message devient illisible. Si tu vas a Hoi An avise-nous, j'ai une superbe Guest house pas cher a te proposer, il y a une piscine et un petit etang.

Linda a dit…

*révérence pour Annie*
Suis’ je devenue trop « pissou »…ou bien est ce la fibre maternelle qui nous empêche de prendre des risques? Ca pourrait aussi être mon TDA qui me rend étourdie dans une foule compacte en général donc, pensé à jouer à Frogger dans une rue du Vietnam, moi, ca me donne une poussée d’urticaire.

La seule chose que j’ai vécue de comparable c’est de me frayer un chemin dans un Wal Mart le 23 décembre, avec un panier et un enfant de 2 ans (l’année passé j’ai quasi tout commandé par Internet…une fille apprends)! Loll

Je te jure, la comparaison se tient! Les paniers poussés par les jeunes qui aident leurs maman remplacent les motos (quand ca cogne, ca fait mal et ils essayent de passer ou ca passe pas toujours). Comme au Vietnam, si t’attends ton tour, il viendra jamais, faut tu fonce dans le tas d’immense formes féminines qui se connaissent et qui jasent en bloquant l’allée. Mais attention, choisir de passer proche d’elles consistent un choix risqué car le nuage puant qu’elles dégagent peut vous donner la nausée le reste de la journée.

Je te fais donc une magnifique révérence pour ton courage et ta capacité à t’adapter. Je sais, je n’arrête pas de t’envoyer des éloges…que veux tu. Je t’encourage en espérant que tu trouve un t-shirt pour Alexis. J’avais pensé a une inscription du genre « Elle trouve les bébés naissant laids mais moi elle m’a trouvé beau! » ou «Si je porte ce t-shirt c’est pour une grande occasion car c’est un souvenir de voyage »….Tout ca pour introduire une question qui me brule les lèvres mais que je suis gêné de te poser en « publique ».
Alors voila, pour tous les ignorants comme moi qui n'osent pas te demander...Tu fais quoi avec ce que t’achète? Avec le nombre de fois que tu parles de magasinage, techniquement, tu ne devrais plus pouvoir soulever ton sac à dos…non? ;)

Lys a dit…

Salut Honey bunch!
C'est l'fun tu écris souvent!
Bienvenue dans ton vrai voyage!
Alors je peux pas t'apprendre grand chose, mais si tu ne les sais pas déjà, voici 2 mots à savoir:
Ciao: bonjour
No Kamon: non merci (celui-ci très TRÈS utile tu verras..)

Je suis d'accord avec ta chum...à Hanoi, tu vas trouver PLEIN de trucs à rapporter...d'ailleurs je vais te demander une faveur...:)
Est-ce que les filles sont encore couvertes pour ne pas prendre trop de soleil? Est-ce que les hommes ont encore les ongles longs? As-tu une moustache de sueur à 8h am??!

Pour la circulation...Saigon est la ville westerner du Viet Nam...attend à Hanoi..je pense qu'il y a juste 1 feu de circulation dans toute la ville!
tu vas finir par trouver ça normal!
xx

Coffee_c a dit…

Je ris en lisant vos commentaires!!!

Linda : Tu me fais mourir de rire avec les inscriptions de T-shirts et ta description des centres d'achats! Et c'est vrai qu'il était beau ton Alexis quand il était petit...Vraiment une exception de la nature!
Pour ce qui est du magasinage, je regarde mais je me retiens pour les achats. Comme tu dis : pas beaucoup de place dans le backpack. Mais j'ai été chanceuse à date, j'avais des amis et mon chum qui revenaient à Montréal alors devine ce que j'ai fait! Et ma marraine a envoyé mon linge d'hivers à Melbourne en Australie comme ça j'ai aps à le traîner et c'est là ma prochaine destination "froide'.

GEN P : Merci pour tous les conseils! Et je vais prendre ton adresse d'hotel. C'est toujours pratique! Et j'ai bien hâte de voir autre chose que Saigon. Je risque d'aller dans le delta du Mékong demain pour 2 jours. J'ai hâte!

LYS : Oui à tes trois questions. Mais pour la moustache de sueur : c'est en permanence!!! lol

Je vous garde au courant et merci encore pour les commentaires! Ca me fait toujours plaisir de les lire. :-)